Que pouvez-vous attendre de ce site?

Elaboré dans le cadre du cours Traiter et Rechercher l'Information, dispensé à l'Enssib aux élèves-conservateurs de bibliothèque et aux élèves du master "politique des bibliothèques et de la documentation", ce site se propose de synthétiser, organiser et problématiser les informations relatives aux discovery tools.

 

Les discovery tools agitent depuis quelques années déjà le monde des bibliothèques. En témoigne leur mise en place dans de plus en plus de bibliothèques et les échanges entre professionnels à leur sujet, de façon informelle, via des publications, ou encore lors de rencontres comme la  journée d'étude couperin du 8 septembre 2011 sur les discovery tools, suivie d'une journée d'étude le 24 janvier 2012 sur les discovery tools libres.

"La définition fait connaitre ce qu'est la chose" (Aristote, Organon)

A nouvel outil, nouveau vocable : discovery tools, outils de découverte, recherche à facettes, recherche intégrée/recherche fédérée, recherche "à la Google"... Pas besoin d'être un geek ni un pro de la technique pour suivre nos définitions et nos explications sur l'intérêt, les enjeux et les limites des discovery tools dans  Qu'est-ce qu'un discovery tool?

 

"Qui veut choisir, souvent prend le pire" (Mathurin Régnier, Satires)

Le choix d'un prestataire de discovery tools (ou le choix de développer un outil propre) peut se révéler anxiogène, que l'on soit novice ou expert en la matière. Si les différences entre les offres de discovery tools semblent s'estomper progressivement, il existe des particularités d'index, d'interfaces, de fonctionnalités...

Aussi il importe, pour faire un choix, d'être informé des différentes offres, de visualiser le rendu sur les portails de bibliothèque, et d'avoir des retours d'expériences de bibliothèques ayant mis en place un discovery tool avec tel ou tel prestataire.

 

Effet de mode ou outil d'avenir?

Antique pratique, l'indexation facilite l'inventaire et le classement des collections, participe d'une normalisation internationale, et permet aussi (et surtout?) d'offrir aux usagers un accès à l'offre des bibliothèques.

 

Les pratiques d'indexation et de catalogage ont connus de nombreuses évolutions au cours des siècles, se déplaçant de plus en plus vers l'usager, destinataire final de cette architecture de l'information. Après les catalogues sur fiches, les catalogues informatisés, les OPAC (Online Public Access Catalogs), les discovery tools ne serait qu'une évolution supplémentaire dans la façon de proposer l'accès à l'information?

 

Plus qu'une évolution, les discovery tools seraient en fait une révolution ! L'influence de l'usage des moteurs de recherche dans le comportement des usagers entrainerait une obsolescence des catalogues tels que conçus jusqu'à lors. Les changements de paradigmes sont ici multiples, et énoncés par Dominique Lahary :

1. "On cherche partout à la fois".
2. "On cherche avec ses propres mots"
3. "On veut de l'information primaire"
4. "On fait tout avec le même outil"
5. "On veut accéder de chez soi, de partout"

 

Les discovery tools semblent être une réponse à cette révolution, avec un défi de taille relevant presque de l'injonction paradoxale : paraitre plus simple, mais être plus performant.

 

Mais ces outils sont-ils vraiment pertinents? Sont-ils une réponse satisfaisante à l'évolution des pratiques de recherche d'information? Aident-il à faire passer les usagers de "chercheurs qui cherchent" à "chercheurs qui trouvent'? Ou participent-ils d'un effet de mode, d'une volonté de réparer l'orgueil blessé des catalogues concurrencés par Google?

 

Nous apporterons des élèments de réponse qui vous aideront peut être à trancher ses questions.... Envie de votre propre discovery tools ? Suivez-le guide !

"Prétendre avoir été exhaustif quant aux potentialités de l'avenir, c'est un sommet dans l'histoire de la sottise" (Amélie Nothomb, Péplum)

Ce site n'a évidemment pas vocation à l'exhaustivité, d'autant que les outils de traitement et de recherche de l'information sont en constante évolution, nécessitant une veille permanente.